Se laisser déposséder

« Il n’y a rien de séparé entre le corps social et les individus. Gardons à l’esprit que « nous » préférons voter pour un parti politique qui livre nos leviers économiques au 1% simplement parce que :

  • Nous ne comprenons pas ce qui se passe (désinformation)
  • Nous ne nous croyons pas concernés (détournement)
  • Nous préférons nous faire prendre en charge (innocent)
  • Nous avons peur des conséquences économiques si nous refusons de subventionner les multinationales (insécurité)
  • Nous craignons des représailles si nous parlons des vraies affaires : l’esprit d’un peuple est sa signature, sa force de rayonnement, celle qui produit sa richesse. Sans identité, notre richesse nous est constamment détournée car nous sommes si faciles à berner (doute de soi).

Ce choix collectif de favoriser le 1% n’est pas séparé de nos insécurités affectives et financières, individuelles. Lorsque nous avons tout fait pour réussir et que les choses nous échappent, c’est que nous avons accepté trop souvent de croire que quelqu’un d’autre pouvait nous enrichir, nous protéger. Nous avons alors oublié l’essentiel : notre intégrité. 

Le parti libéral s’apprête à piger dans notre fonds de retraite collectif, sans scrupules. Il va utiliser notre Caisse pour favoriser le 1%. Lorsque nos avoirs (impôts et fonds de retraites) seront dirigés vers le Plan nord, vous comprendrez que nos tiroirs se videront. Nous aurons été dépossédés béatement parce que nous avons peur de paraitre nationalistes lorsque nous revendiquons ce qui est pourtant une base de survie. Sans identité, nous ne pouvons pas défendre ce qui nous appartient» Sβ

Je vous invite à lire ce récent billet et à le commenter si vous le désirez : http://quebec.huffingtonpost.ca/sylvie-bergeron/caisse-de-depot-enquete-fraude_b_6497082.html»

 

 

 

Prenez la parole !

Je vous invite à venir discuter avec moi et les internautes à la fin de ce billet dans le Huggington Post : http://quebec.huffingtonpost.ca/sylvie-bergeron/demantelement-des-pouvoir_b_6460270.html – sinon laissez vos commentaires ici.

Il est l’heure d’un humanisme du 21e siècle, de l’émergence d’une nouvelle Lumière.

Protégez votre territoire psychique

Vers une guerre civile ? François Hollande et les pouvoirs occidentaux se montrent impuissants devant le terrorisme. Ils laissent se fomenter la division au coeur de nos sociétés civiles. Diviser pour régner… La peur est l’outil de dernier recours pour assurer une domination. Le terrorisme est donc la voie de prédilection des pouvoirs supranationaux pour contrer la liberté de savoir et d’expression. Chacun de nous aura la responsabilité de rester stable devant les événements à venir, à savoir maitriser ses propres peurs et insécurités, afin de s’assurer de ne pas bloquer notre évolution vers une fréquence plus élevée de conscience. La peur maintient la société dans de basses fréquences.Réagir contre la peur (JeSuisCharlie) n’enlève pas la peur mais la défoule. Ne pas rester prisonniers de nos insécurités nous permet de sortir de cette nébuleuse. Elle préexiste dans les retranchements obscurs de nos psychés. Plus nous ferons le ménage individuellement, plus nous vaincrons l’obscurantisme qui nous interpelle du dehors vers notre dedans. Nous sommes tous concernés par l’obscurantisme, car tous portons les stigmates pervers entretenus par une belle innocence parce que nous sommes inconscients de notre identité psychique et mentale. Sβ

À lire entre les lignes : http://quebec.huffingtonpost.ca/sylvie-bergeron/charie-hebdo-djihadistes_b_6434252.html

Pour comprendre en profondeur votre psyché et votre mental en tant que dimensions : www.laguaya.com/formation | Bientôt en ligne.

 

Pour le plaisir

Bonjour  à tous !
J’ai décidé spontanément de participer au concours amateur de composition de chansons de Belle et Bum. C’est pour le plaisir, mais vous pouvez allez sur le site pour partager ce plaisir avec moi en votant pour LA meilleure chanson, la mienne bien sûr ;-) autant de fois que vous voulez.
J’en profite pour vous souhaiter de passer un superbe temps des fêtes, où que vous soyez !
Paix sur 2015.
Sylvie

Se dévoiler à la source

« Au Québec, pour affirmer notre existence, nous sommes poussés à comprendre d’où nous venons, et ce individuellement, parce que nous sommes constamment en position de devoir justifier notre identité. Ce qui en soi n’est pas normal. Ainsi notre rapport avec le ROC nous a obligés à protéger de manière rigoureuse le véhicule qui a donné naissance à nos institutions : la langue française.

Ne pas chercher à se justifier mais plutôt remonter à la cause de l’existence pour la dévoiler permet une force d’affirmation incontestable. Ainsi plus nous vibrons à notre propre source identitaire en tant qu’individu, plus notre existence devient manifeste. Autrement dit, on apparait soudain au monde intégralement. Être, sans raison, contient notre pleine raison d’être… C’est cela le défi des Québécois-es, peu importe la nationalité. » Sβ»

L’actualité parle aussi individuellement de nous. Mon dernier article dans le Huffington Post : L’humour-réalité de Sugar Sammy

Votre souveraineté

« Au Québec, la quête de la souveraineté ne trouve pas sa racine dans la nécessité d’un pouvoir national, mais à travers la réalisation de l’individualisation de la conscience. Le Parti Québécois qui fut la voie d’accès à ce projet collectif n’est peut-être plus le véhicule requis pour nous inciter à notre souveraineté. Mais il doit aller au bout de sa propre réponse. Quant à l’individu que nous sommes, nous avons, nous aussi, la responsabilité d’aller au bout de notre souveraineté. Plus il y aura d’individus avisés des autres dimensions d’eux-mêmes, plus nous pourrons transcender le pouvoir national. De là, naitra la réelle souveraineté du Québec. Et cela vaudra pour le monde.» Sβ

Récent billet publié dans le Huffington Post, à lire entre les lignes: Le pays de qui ?

www.laguaya.com/formation