Se laisser déposséder

« Il n’y a rien de séparé entre le corps social et les individus. Gardons à l’esprit que « nous » préférons voter pour un parti politique qui livre nos leviers économiques au 1% simplement parce que :

  • Nous ne comprenons pas ce qui se passe (désinformation)
  • Nous ne nous croyons pas concernés (détournement)
  • Nous préférons nous faire prendre en charge (innocent)
  • Nous avons peur des conséquences économiques si nous refusons de subventionner les multinationales (insécurité)
  • Nous craignons des représailles si nous parlons des vraies affaires : l’esprit d’un peuple est sa signature, sa force de rayonnement, celle qui produit sa richesse. Sans identité, notre richesse nous est constamment détournée car nous sommes si faciles à berner (doute de soi).

Ce choix collectif de favoriser le 1% n’est pas séparé de nos insécurités affectives et financières, individuelles. Lorsque nous avons tout fait pour réussir et que les choses nous échappent, c’est que nous avons accepté trop souvent de croire que quelqu’un d’autre pouvait nous enrichir, nous protéger. Nous avons alors oublié l’essentiel : notre intégrité. 

Le parti libéral s’apprête à piger dans notre fonds de retraite collectif, sans scrupules. Il va utiliser notre Caisse pour favoriser le 1%. Lorsque nos avoirs (impôts et fonds de retraites) seront dirigés vers le Plan nord, vous comprendrez que nos tiroirs se videront. Nous aurons été dépossédés béatement parce que nous avons peur de paraitre nationalistes lorsque nous revendiquons ce qui est pourtant une base de survie. Sans identité, nous ne pouvons pas défendre ce qui nous appartient» Sβ

Je vous invite à lire ce récent billet et à le commenter si vous le désirez : http://quebec.huffingtonpost.ca/sylvie-bergeron/caisse-de-depot-enquete-fraude_b_6497082.html»

 

 

 

8 avis sur « Se laisser déposséder »

  1. Incroyable comment les Québécois ont réélu le parti Libéral après 10 ans de magouille avec le financement illégal de leur caisse électorale et le scandale des garderies. Maintenant avec l’explication de SB, je comprends que les Québécois ont voté pour les libéraux parce qu’ils avaient peurs de s’affirmer (insécurité) ils ne voulaient pas de référendum alors qu’il n’avait jamais été question d’en tenir un (désinformation) ils voulaient qu’un réputé chirurgien s’occupe des vraies affaires pour eu (innocent) et qu’on n’avait pas besoin à ce moment-là d’une charte de la laïcité (détournement) bien qu’avec les récents évènements à Paris, elle devient de plus en plus urgente! En terminant, comment aurions-nous pu douter de la parole de trois réputés médecins comme ministre et premier ministre qui nous disent que nous devons rester dans le Canada pour notre bien-être (doute de soi).

  2. Je suis très interpellée par le message. Même si les gens se sentent concernés, s’il n’y a pas d’endroit dédié pour s’exprimer et que ça porte, que leurs voix aient du poids, les gens ne savent pas trop quoi faire et ils finissent par se laisser porter par le ronron du quotidien. Pourquoi ne pas en faire une pétition en ligne? Un point de rencontre virtuel où les gens peuvent s’unir et faire une différence.

    • Ça fait partie du problème que de ne pas savoir que faire et de laisser aux autres les initiatives. C’est beaucoup d’efforts et de temps que de vouloir rassembler des gens endormis. J’étudie deux possibilités pour l’instant. SB

  3. SB à dit: «C’est beaucoup d’efforts et de temps que de vouloir rassembler des gens endormis»
    Toujours faut-il réveiller ces gens endormis avant de les rassembler. Malheureusement, à voir nos politiciens actuels, je ne peux faire autrement que d’être nostalgique de l’époque de René Lévesque qui à su redonner la fierté aux Québecois. Maintenant, avec Couillard et Harper ont dirait le retour de la grande noirceur. Ce n’est plus une révolution tranquille mais bien une dépossession tranquille.

    En terminant, je vous remercie SB pour vos excellents textes dans le HuffPost. Vos analyses contribuent à éveiller la conscience des gens. On ne peut plus se fier seulement sur les partis politiques pour défendre nos intérêts et nos valeurs, il faut prendre la parole, la plume, être fier et indépendant d’esprit, ne pas avoir peur de poser les vraies questions et exiger des réponses de nos gouvernements.

    Oui c’est difficile, mais ça vaut le coup.

    • Le confort matériel, le confort d’une société régulée par la consommation et qui donne l’impression d’une stabilité psychique fait que les gens ne s’aperçoivent pas de l’état de leur système nerveux. Lorsque les gens travaillent tout le temps pour se payer une qualité de vie mais qu’ils ne peuvent jamais arrêter pour respirer, ils mettent en danger le santé mentale et physique. Mais ils ne veulent pas le savoir parce qu’ils ne veulent pas changer leur comportement. Alors les endorphines naturelles dans le corps engourdissent nos maux. Lorsque nous ne ressentons plus les maux du corps, le confort est total. Nous sommes alors bien endormis. À savoir que notre conscience ne peut plus veiller sur nous. SB

      • Est-ce que notre conscience supérieure peut quand même, un jour ou l’autre, s’infiltrer à travers tous ces voiles afin de nous réveiller? Devons-nous lutter seul?

        • Oui, M. Morin, une connexion survient quand vos corps sont assez mûr. Alors ce n’est pas la fin des souffrances, puisqu’il faut trouver son autonomie sur les plans supérieurs dans ce processus. Cette relation interne est tout à fait solitaire. Ainsi le travail d’ajustement dans la vie concrète exige de prendre le risque d’être soi dans un monde d’illusion. Ëtre branché n’est rien en comparaison du travail à faire pour comprendre ce branchement, à quoi il sert, comment activer notre force psychique et voir la direction des choses sur le plan mental, tout en trouvant la force de suivre ce chemin intégralement dans notre quotidien. Il n’y a rien de facile dans cette démarche. La souffrance est l’étalon de mesure de votre manque d’ajustement.

          La formation d’autocoaching Le Créateur donne les clés de cette fabuleuse connexion et favorise la compréhension de l’ego pour user concrètement de ces clés qui donnent accès à une qualité de vie parfaite. Cette formation permet de sortir des souffrances et de trouver une harmonie qui émergera de votre préscience intégrée. Ainsi nous créerons un monde où il fait bon être.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s