Rester soi

« Rester soi vient d’une fondation profonde, comme une rivière tranquille qui suit son cours. C’est une présence. C’est le sens d’un peuple d’accueil. » Sβ

À lire dans le Huffington Post : L’heure du changement pour les musulmans

4 avis sur « Rester soi »

  1. Excellent article, je pense également comme vous. Arrêtons de nous reprocher que nous n’en faisons pas assez pour intégrer les gens des autres confessions. Je suis de religion catholique et pour moi, les principes d’humanisme universel, de laïcité de l’état et d’égalité homme et femme passe bien avant toutes croyances religieuses. Rien de rassurant de voir M. Couillard dire qu’il n’y voit pas de problème avec les fondamentalistes ou que Mme. Weil n’aurait pas de problème à travailler au côté d’un intégriste. Quel est le message envoyé par le chef de l’État. Oh! Je m’excuse, je voulais dire, le chef de la province.
    Encore une fois, très bon article de la part de SB. Continuez votre travail d’analyse de la situation et également de proposer au gens des modes de pensée éclairés non biaisés.

  2. L’heure est au choix pour les musulmans, choisiront’ils les principes de laicité, d’humanisme universel et d’égalité homme et femme? Ou bien, poursuivre leurs revendications et leur désir refoulé d’un monde entièrement musulman?

  3. Est-ce que les personnes, attachées aux pratiques religieuses et manipulées par les autorités concernées, sont réellement en mesure de changer? Pg

    • Ce choix du changement appartient à chacun. Bien des gens non religieux sont aussi soumis à une forme de domination (ex.: l’attrait du pouvoir de l’argent). Dans le dossier de la charte des droits et libertés, il y a une grande faille juridique dont les radicaux profitent. Le tout ici n’est pas de changer les gens mais de se tenir debout, de rester soi devant la loi humaine qui crée des contresens à propos de ce qu’est un être humain. C’est un exercice difficile parce que l’identité est quelque chose d’impalpable qui ne peut ni se justifier ni s’imposer. La juridiction à caractère anglosaxon a fini par comptabiliser l’identité, par des techniques de droit, pour créer une apparence de justice entre majorités et minorités dans un contexte où l’individu attaché à un groupe religieux revendique des droits…individuels. Le gros bon sens s’éloigne de nous à mesure que les les 9 juges canadiens qui nous imposent leurs valeurs, nous enlisent dans une jurisprudence technique; ils créent des précédents sans possibilité de changer les avis.

      Alors il ne nous reste qu’une possibilité :

      Être soi découle d’une force tranquille qui n’a rien à prouver. Nous en sommes là en tant que peuple d’accueil. Sβ

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s