La Cour suprême a cassé la voix du Québec

Une autre perspective pour réfléchir sur la prise en charge de notre avenir au Québec.

Elle est francophone, elle est différente, mais la Cour suprême a cassé la liberté d’être et d’expression de la nation québécoise. « À partir du moment où nos dirigeants québécois cèdent nos droits de liberté d’expression et qu’ils acceptent de faire prédominer le religieux sur l’humanisme, ils sont complices de la Cour suprême. »

Voici mon dernier billet :

http://quebec.huffingtonpost.ca/sylvie-bergeron/la-cour-supreme-a-casse-la-voix-du-quebec_b_8309080.html

L’austérité entre les mains des villes

« Un pacte contient toujours des failles sur lesquelles nous devons exercer une vigilance. Une faille révèle un aspect de notre psyché que nous avons à fortifier. D’après vous, est-ce possible de protéger des failles à l’échelle collective ?» Sβ

http://quebec.huffingtonpost.ca/sylvie-bergeron/pacte-fiscal-municipalites-austerite-gouvernement-couillard_b_8221802.html