Le rayonnement du Québec

Couverture_Le rayonnement du Québec

4897636  Pour le Québec seulement | Diffusion en Europe en 2014

Sylvie Bergeron parvient à expliquer de manière limpide, par des schémas et des situations claires, une question aussi abstraite que l’identité. À travers la dualité politique Québec-Canada, vous comprendrez aussi les rouages de ce qui constitue notre quintessence personnelle invisible : notre rayonnement. Après avoir lu LE RAYONNEMENT DU QUÉBEC vous comprendrez votre rôle politique dans vos propres relations.

DÉMARCHE

Ce qui a donné naissance à ce « livre d’images » : Sylvie Bergeron a écrit Le rayonnement du Québec suite à l’invitation de la Société St-Jean Baptiste de donner une conférence dans le cadre des Jeudis de la langue. Elle y prépara un exposé sur power point concernant la construction de notre identité subtile appelée le rayonnement.

De cette conférence est donc né Le rayonnement du Québec, un livre schématique qui traite du pouvoir d’intimidation du système (particulièrement juridico-corporatif) agissant sur notre identité subtile, c’est-à-dire sur notre rayonnement. La lumière de l’individu est son identité intégrale fondamentale. Tous, nous nous la faisons voler tant que nous n’avons pas conscience que cette essence est la racine profonde de notre être. Cette ignorance de notre face cachée se reflète dans les peuples. Chaque individu qui se fait intimider et qui refuse de défendre sa lumière affaiblit le peuple auquel il appartient. Le peuple ne pourra gagner sur nos élus corrompus que lorsque les individus par mille refuseront intégralement de corrompre l’intégrité de leur rayonnement personnel. Et pour cela, il faut apprendre à le reconnaître, donc à connaître notre mécanique psychique et mentale dans le physique (voir aussi À propos de la corruption)

Lire aussi La conscience du génie québécois  Couverture_La conscience du génie québécois et Vue de l’intérieur  Vue de l'intérieur

Chronique de Jean-Pierre Durand | Les jeudis de la langue | Société St-Jean Baptiste |  Lundi 18 mai 2009  –   «  Et que dire du passage remarqué de Sylvie Bergeron, spécialiste de l’identité et coach d’entreprises et de personnes, nous parlant d’identité québécoise d’une façon à laquelle nous étions peu habitués. »

 


 

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s