QUÉBEC N.U.

Québec Nation Unie

Nous refusons dorénavant de nous soumettre à un droit qui met la coutume et le culte religieux devant

L’HUMAIN NU

« L’identité appartient au peuple et non aux partis politiques et à la cour. L’intégrité du peuple québécois s’est bâtie sur la nature universelle de l’humain (droit français) et non sur les coutumes (droit anglais). Son véhicule est le français. C’est ce que nous sommes responsables de partager avec les immigrants. » Sβ

1.    Le partage de notre patrimoine linguistique

ACTIONS À VENIR – PRINTEMPS 2015. Si vous désirez être tenu au courant des prochaines mises en oeuvre, inscrivez votre courriel à observatoire@laguaya.com

2.    Retrouvons notre droit naturel, celui qui valorise l’universalité de l’être

Le droit canadien a évacué la mystique et le droit naturel qui a construit la société québécoise. Le droit a une influence majeure sur notre psyché. Les intellectuels, avocats, journalistes, médias, politiciens sont soumis à la peur de désobéir aux lois du droit coutumier de la charte canadienne. Nous n’avons jamais signé cette Constitution. Nous sommes libres d’exercer le droit naturel qui sied à notre humanisme : devant une pratique juridique dénaturée, personne ne peut mieux que nous-mêmes savoir où se situe notre équilibre national. Ainsi, redonnons au droit français la primauté sur le droit anglais dans notre société juridique mixte.

La liberté des minorités ne peut se faire au détriment de l’égalité des hommes et des femmes. S’acharner à protéger des libertés religieuses au-dessus de l’intégrité de l’essence humaine perpétue nécessairement l’asservissement de la femme et des déséquilibrs les à tous les niveaux. Il s’agit d’un aveuglement qui favorise la misogynie.

3.    La communication d’une intégrité à l’autre

L’être ne peut cacher son identité physique et morale derrière un symbole qui empêche la communication sur un pied d’égalité avec l’autre. Si des immigrants ont choisi un Québec sans les Québécois, ils ne méritent pas le privilège de vivre dans cette terre de paix. Cette paix a été construite par l’état d’esprit tranquille des Québécois depuis 400 ans. Nous sommes capables de paix justement parce que nous ne créons aucun rapport de force, chacun vivant en fonction de sa nature universelle plutôt que d’opposer des coutumes qui renferment des groupes sur eux-mêmes, foyer potentiel de guerre. Nous sommes des individus et non des communautés ; celles-ci tirent leur force du groupe alors que nous nous soutenons par notre propre force. C’est cette qualité d’esprit paisible et de force individuelle que nous devons faire valoir aujourd’hui pour éviter un retour au moyen-âge, mentalité soutenue par le droit canadien.

 Sortir du silence, nus et sans honte d’être soi

Le peuple québécois est un peuple de cœur. Pour lui, l’intégration devrait passer par la vie sociale et non seulement par le travail. Nous devons encourager des actions en ce sens. Brisons tous ensemble les ghettos du multiculturalisme qui encouragent rapports de force et revendications tribales. Circulons partout sur notre territoire pour parler de l’être nu, sans religion ni coutume. Que tout le monde se mette à nu pour contribuer à l’honnêteté et à la transparence comme valeur québécoise. Tendons la main à ceux, de toute origine, qui craignent de se montrer intégralement.

 

Un avis sur « QUÉBEC N.U. »

  1. c’est d’un tel réalisme et d’une telle justesse, c’est renversant de lire le réel, merci Sylvie. C’est profond et éclairant…vraiment lumineux.

    Hélène

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s